À propos de l’islamophobie

Alors qu’un groupe de juristes et d’acteurs associatifs musulmans doivent bientôt rendre leur travaux sur le projet d’un Observatoire national de l’islamophobie, Alain Gresh revient sur l’utilisation du terme « islamophobie » L’utilisation du mot ” islamophobie ” a suscité un débat légitime, qui mérite approfondissement. Le terme est-il le mieu […].

La religion et le mouvement des droits humains

Y a-t-il un schisme entre le mouvement des droits humains et les communautés religieuses ? Des désaccords fondamentaux semblent de plus en plus dresser les militants laïques des droits humains contre les personnes et les groupes agissant au nom de la religion. La liste des questions litigieuses ne cesse de s’allonger : droits reproductifs, mariage des homo […].

L’islam, entre message et histoire.

Au XIXe siècle, les élites dans les sociétés de musulmans ont senti un besoin impérieux de réforme religieuse. Il ne s’agissait pas du sentiment qui revenait régulièrement depuis des siècles, de l’élan cyclique de purification de la foi, qui aurait marqué toute l’histoire des musulmans. Au XIXe siècle, les élites dans les sociétés de musulmans ont senti […].

L’inévitable filtre de l’interprétation.

Abdul-Karim Soroush, est un penseur-philosophe iranien dont les idées novatrices sur la réforme religieuse lui assureront une place parmi les réformateurs musulmans les plus éminents du siècle présent. Licencié en pharmaçologie, de l’université de Téhéran et docteur en histoire de la philosophie des sciences, de l’université de Londres, Dr Soroush a surpri […].

Quel Islam ?

A la mi-décembre 1994 se réunissait à Casablanca en congrès l’Organisation de la Conférence islamique. Y participaient une cinquantaine de nations ou de mouvements se réclamant de l’Islam. L’impressionnante diversité répondant à cette enseigne confrontait les sociétés, les images et les phases les plus différentes du développement. I. LA SITUATION. A la […].

Les non-dits du “declin islamiste”.

“La question de l’islam comme force politique est une question essentielle pour notre époque et pour plusieurs années à venir. La première condition pour en traiter avec un minimum d’intelligence c’est de ne pas commencer par y mettre de la haine”. Michel Foucault “La question de l’islam comme force politique est une question essentielle pour notre époqu […].

L’Islam à l’aube du 21ème siècle.

Le monde est au début du 21ème siècle, et les différents systèmes de croyance sont examinés de façon critique par les experts en ce domaine. Il n’ y a aucun système de pensée ou de croyance qui ne soit ouvert à l’examen critique. Bien sûr, la foi est importante mais elle n’est pas fermée sur elle-même. L’ouverture est plus acceptable à notre époque Le mo […].

For an Open Interpretation of the Koran

The reformist thinker and philosopher Abdolkarim Sorush is one of a new generation of theologians that openly speaks out in favour of human rights and secularism in Iran. Katajun Amirpur about an awkward Iranian intellectual. Most people consider the Islamic Republic of Iran to be a fundamentalist theocracy that fosters a radical interpretation of Islam. […].

Adapting to Contemporary Islam

Is Islamic law compatible with democracy and human rights? One of Iran’s best-known reformist clerics has an answer to this question – an answer that challenges Islamic orthodoxy. Journalist Bahman Nirumand reports on a progressive and uncomfortable reformist theologian. Born in 1959, Mohsen Kadivar originally wanted to be an electronic engineer. However […].

Quelques commentaires à propos de « Tirs croisés »

Docteur en science politiques, Sadri Khiari est membre du Conseil national des libertés en Tunisie (CNLT) et de RAID-ATTAC Tunisie. Bien que laïc et athée, il dénonce avec intelligence et clarté les pré-supposés idéologiques du livre « Tirs croisés » Qu’est-ce qui fait qu’un livre mérite qu’on en parle ? Si c’est le sérieux et la rigueur concep […].

A propos du « terrorisme islamique » et du « camp des démocraties »

L’actualité dément régulièrement l’efficacité d’une réponse seulement répressive aux attaques du 11 septembre 2001. Qu’en est-il, en 2004, de cette série de violences armées anti-américaines et anti-israéliennes en particulier, anti-occidentales en général, commencée au début des années 1990, officialisée en 1996 par le plus médiatisé de ses acteurs (2) e […].

Et si on relisait le Coran ?

A la lumière des sciences sociales modernes, de “nouveaux penseurs” s’essaient à démythifier le Coran. TelQuel les accompagne. Le Coran est lu de trois manières différentes. La première, religieuse, liturgique, est comme un baume pour la foi du simple croyant. La deuxième, juridique ou idéologique, prônée par des oulémas traditionnels et par les fondamen […].