Un rassemblement de 100 mille personnes a eu lieu samedi 27 février à l’avenue Mohamed V au centre ville de Tunis, à l’appel du parti Ennahdha. Objectifs affichés : « soutenir les institutions », en l’occurrence le parlement et le gouvernement, et appeler à l’élection des membres de la Cour constitutionnelle. Or cette manifestation a aussi été l’occasion d’évaluer le poids politique du parti qui gouverne depuis 2011. En somme, il s’agissait de répondre à la manifestation du 6 février 2021 contre le pouvoir en place, et à celle du Parti Destourien Libre ayant lieu à Sousse.