Art & patrimoine en Tunisie, du mythe de la sublimation à la sublimation du mythe

En musique comme au cinéma, une nouvelle vague de production passéiste semble occuper le paysage artistique en Tunisie. Une démarche fort heureusement évitée par quelques approches créatrices innovantes et démarquées, mais la redite du patrimoine demeure incontestablement le dada par excellence d’une génération en théorie rebelle, porteuse d’un souffle nouveau, libre et libérateur.

Fawzia Zouari, du féminisme à rebours

Que faire au chevet d’une mère hospitalisée, agonisant à petit feu ? Dans son dernier roman, « Le corps de ma mère » (mars 2016), la réponse de Fawzia Zouari joue avec les deux faces d’une même médaille idéologique : en faisant parler sa mère, son récit insinue que féminisme et tradition sont inconciliables. Ce parti pris idéologique ne colle-t-il pas à une psychose coloniale qui se vomit à gros bouillons ?

La théorie constitutionnelle dans la tradition sunnite

Le patrimoine juridique islamique doit être repensé, réécrit par les juristes des facultés de droit, en dehors de l’islamologie aussi bien que de l’enseignement d’autofondation qui remonte à la tradition kairouanaise (qui a essaimé dans tout le monde musulman). C’est ce que j’ai essayé de faire. J’ai déjà eu l’occasion, devant l’Académie internationale d […].